LOUIS MAURICE BOUTET DE MONVEL

    Louis Maurce Boutet de Monvel

    LOUIS MAURICE BOUTET DE MONVEL (1850-1913) : 

     Benoîte en quarantaine ou La Paria (aquarelle, 46,2 x 32,5 cm, 1890)

    Natif d'Orléans (8, rue des Bouteilles), Maurice Boutet de Monvel a peu vécu dans la cité johannique où son père, Benjamin Boutet de Monvel, avait été professeur de physique et de chimie au lycée national avant d'être muté à Paris. À l’École des beaux-arts, le peintre a été l'élève de Cabanel. Son ouvrage sur Jeanne d'Arc (1896),  dont les aquarelles ont été reproduites en zincotypie (procédé permettant des nuances d'une grande douceur) lui a valu un succès retentissant et une reconnaissance internationale, notamment aux États-Unis. Plusieurs de ses œuvres, dont la monumentale Apothéose de la canaille  (1885), sont visibles au musée des Beaux-Arts d'Orléans. 

    L'aquarelle présentée ici était destinée à illustrer un épisode du roman Xavière de Ferdinand Fabre (1890) : Benoîte se voit ostracisée par ses voisins à cause du traitement cruel qu'elle a infligé à sa fille Xavière. L’œuvre a figuré dans plusieurs expositions :

    Maurice Boutet de Monvel, Master of French Illustration and Portrai­ture, Exposition itinérante aux États-Unis, 1987-1988, n°54 titré The Pariah.

    A collection of drawings by Maurice Boutet de Monvel, The fine arts academy, Buffalo, 25 avril - 20 mai 1920, n°70 titré The Guilty.

    Exposition rétrospective de l’œuvre de Maurice Boutet de Monvel, Galerie Manzi-Joyant, Paris, 25 avril - 9 mai 1913, n°108, titré La Benoîte.

    © Copyright Christian Jamet 2019

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now